DROIT DE LA PROTECTION SOCIALE

La protection sociale est assurée par des administrations sociales, des collectivités territoriales et régionales, des associations, des communautés religieuses, d’autres personnes morales, des artisans et d’autres personnes physiques exerçant des activités dans le champ de la protection sociale. Le Ministère de la démographie, de la famille, de la jeunesse et de la politique sociale est chargé de superviser l’ensemble de l’administration sociale.

La protection sociale est régie par la Loi sur la protection sociale (Journal officiel nº 157/13, 152/14, 99/15, 52/16, 16/17, 130/17).

Un ressortissant étranger peut accéder à ses droits en matière de protection sociale sur la base d’un document faisant preuve de son statut reconnu en Croatie.

Les étrangers se trouvant dans une situation défavorable avec l’un des statuts suivants sont:

– les étrangers et les apatrides possédant un titre de séjour permanent en Croatie,

– les victimes étrangères de la traite d’êtres humains,

– les protégés subsidiaires, demandeurs d’asile et les membres de leur famille séjournant légalement en Croatie.

 

Les droits du système de la protection sociale sont ouverts à ces personnes ainsi qu’aux citoyens croates résidents en Croatie.

 

Les personnes autres que celles mentionnées ci-dessus peuvent bénéficier des aides ponctuelles et d’un logement temporaire dans les conditions prévues par la Loi sur la protection sociale si cela exigent les circonstances dans lesquelles elles se sont trouvées.

 

Lorsque les demandeurs d’asile et les protégés subsidiaires ne sont pas en mesure de subvenir à leurs propres besoins en logement, selon la Loi relative à la protection internationale et à la protection temporaire (Journal officiel nº 70/15, 127/17), le logement leur sera assuré par le Bureau central d’État chargé de la reconstruction et du logement. Les frais de logement sont financés sur le budget de l’État. Le logement sera fourni pour une période maximale de 24 mois à compter de la date à laquelle la décision d’approbation de la protection internationale a pris effet.

 

Vous pouvez prétendre aux droits suivants:

  1. l’aide minimale garantie,
  2. l’allocation de logement
  3. l’allocation de chauffage,
  4. l’aide pour besoins personnels de l’occupant du logement,
  5. l’aide ponctuelle,
  6. l’aide d’éducation,
  7. l’ allocation personnelle d’incapacité,
  8. allocation d’aide et de soins,
  9. le statut de parent-soignant ou de soignant,
  10. l’aide à l’emploi,
  11. droit aux prestations et services:

– les premiers soins sociaux (recueil d’informations, identification et évaluation initiale des besoins)

– le conseil et soutien

– les soins à domicile

– le soutien psychosocial

– l’intervention précoce

– l’aide à l’inclusion dans les programmes d’éducation préscolaire et d’éducation régulière (intégration)

– le séjour

– le logement

– le logement des personnes défavorisées.

 

Tout service social doit être approuvé par les centres sociaux.

 

En savoir plus

 

Liens à consulter

 

Migracije