LE DROIT À RÉMUNÉRATION

Assurés des États contractants

Les ressortissants des États contractants reconnus comme assurés auprès du Fonds croate d’assurance maladie (HZZO), par exemple en raison de leur travail chez un employeur établi en Croatie, auront droit à une rémunération pendant leur incapacité temporaire de travail ou dans le cas d’un empêchement lié à l’activité conformément à la législation croate.

Les personnes qui disposent d’une assurance maladie obligatoire dans l’autre État contractant bénéficient du droit à une rémunération pendant les périodes d’incapacité de travail  lors de leur séjour en Croatie (par exemple pendant un travail temporaire/détachement en Croatie), conformément à la législation de leur pays d’origine.

Ressortissants des Etats non contractants

Les ressortissants des Etats non contractants qui disposent d’une assurance maladie obligatoire auprès du Fonds croate d’assurance maladie (HZZO) bénéficient des mêmes droits à l’assurance maladie obligatoire en Croatie que les autres assurés du Fonds croate d’assurance maladie (HZZO).

En savoir plus

QUESTIONS ET RÉPONSES:

L’incapacité temporaire de travail qui s’est produite pendant un travail temporaire dans l’autre État contractant peut être déterminée par votre médecin traitant du pays où vous exercez vos fonctions. Le même médecin vous délivrera également un certificat d’incapacité temporaire de travail.

En cas d’incapacité temporaire survenue dans l’autre Etat contractant, vous êtes tenu d’en informer votre employeur et l’organisme chargé de la gestion de l’assurance maladie compétent dans les délais prévus par la législation de votre pays d’origine. Vous pouvez le faire soit en vous présentant au guichet ou par le biais de l’organisme chargé de la gestion de l’assurance maladie du pays où vous exercez vos fonctions temporaires.

Votre compensation salariale sera versée par l’organisme chargé de la gestion de l’assurance maladie de votre pays d’origine.

Un assuré croate détaché dans un dans un État contractant ou non-contractant a droit à une compensation salariale conformément à la législation croate relative à l’assurance maladie obligatoire, étant entendu qu’elle ne sera versée par le Fonds croate d’assurance maladie (HZZO), ni supportée par le budget de l’Etat que durant son séjour en Croatie. Il existe une exception à cette règle: la compensation salariale est versée même si la personne assurée se trouve en dehors de Croatie pendant le congé de maternité ou le congé pour décès d’un enfant (dans le cas d’un mort-né ou décès d’un enfant lors de congé de maternité).

Migracije