SÉJOUR ET TRAVAIL DES ÉTRANGERS EN RÉPUBLIQUE DE CROATIE

Les étrangers sont, en ce qui concerne leur séjour temporaire et permanent en Croatie, soumis aux dispositions de la Loi sur les étrangers (Journal officiel nº 130/2011, 74/2013, 69/2017, 46/2018 et 53/2020) et les règlements connexes.

Il y a plusieurs catégories des ressortissants étrangers souhaitant séjourner ou travailler en Croatie. Les pièces justificatives à fournir varient selon le titre demandé. Les catégories de ressortissants étrangers sont comme suit:

  1. Ressortissants étrangers titulaires d’un titre de séjour court(séjour touristique)
  2. Ressortissants des États membres de l’Espace économique européen (EEE) et de la Confédération suisse et les membres de leur famille,
  3. Ressortissants de pays tiers avec droit au séjour dans un autre État membre de l’EEE et les membres de leur famille
  4. Ressortissants de pays tiers hautement qualifiés titulaires d’une carte bleue européenne
  5. Les ressortissants de pays tiers qui ne sont pas ressortissants d’un État membre de l’EEE ou de la Confédération suisse

Un ressortissant étranger peut séjourner en République de Croatie (ci-après: « Croatie ») sur la base de trois types de séjour:

  • le séjour court (moins de 90 jours sur une période de 180 jours)
  • le séjour temporaire (jusqu’à un an)
  • le séjour de résident (illimité).

En savoir plus

 

VISAS

En ce qui concerne la question des visas, en tant qu’État membre de l’Union européenne (ci-après dénommée «l’UE»), la Croatie applique politique commune en matière de visas de l’UE dans la partie relative au régime commun des visas. Sur la base d’un visa, un ressortissant d’un pays tiers ne peut pas travailler sur le territoire de la République de Croatie, sauf dans les cas visés aux articles 82 à 85 de la Loi sur les étrangers.

Un visa est une autorisation de:

  • le transit par le territoire de la République de Croatie ou séjour envisagé sur le territoire de la République de Croatie pendant une période maximale de 90 jours sur toute période de 180 jours ;
  • le transit par la zone de transit internationale aéroportuaire.

Un visa se délivre pour une, deux ou plusieurs entrées pour un séjour pouvant avoir différents objets transit, tourisme, visite d’affaires, visite privée, culture, sport, visite officielle, santé, éducation, etc. La validité du visa varie en fonction des circonstances du voyage du ressortissant étranger en Croatie, et elle peut avoir une durée de validité de cinq ans maximum.

Le ressortissant étranger doit faire sa demande de visa avant d’entrer en Croatie auprès de l’Ambassade/Consulat compétent de la République de Croatie. Si la République de Croatie ne dispose pas d’Ambassade/Consulat dans certains pays, le ressortissant étranger peut faire la demande de son visa auprès de l’Ambassade/Consulat de la République de Croatie le plus proche, dans un autre pays.

Le ressortissant étranger doit personnellement déposer sa demande de visa. Exceptionnellement, dans certains cas particuliers et dûment motivés, le ressortissant étranger peut ne pas avoir à déposer personnellement sa demande de visa, mais il devra personnellement se présenter à l’Ambassade/Consulat de la République de Croatie afin de retirer son visa.

Suite à un Décret du Gouvernement de la République de Croatie  du 22 juillet 2014, la République de Croatie applique la Décision nº 565/2014/UE. Les ressortissants étrangers (munis d’un passeport en cours de validité) en possession d’un document Schengen en cours de validité, ainsi que ceux en possession d’un visa ou d’un titre de séjour de Bulgarie, Chypre ou Roumanie, n’ont pas besoin d’un visa supplémentaire (croate) pour se rendre en Croatie.

Plus d’informations sur les visas

 

Liens à consulter

o   le Ministère de l’lntérieur

o  le Ministère des affaires étrangères et européennes

o le Service croate de l’emploi

o   Venir vivre en Croatie

o la Loi sur les étrangers

o le Règlement établissant un code communautaire des visas

Migracije